Les données bancaires peuvent être piratées sur une montre connectée

Alors que les montres connectées sont de plus en plus présentes dans le quotidien des consommateurs, surtout des sportifs, des chercheurs en sécurité ont mis en évidence que ce type de montres avaient de sérieuses failles de sécurité, permettant de pouvoir déchiffrer et dérober des codes de cartes bleues. Alors que de plus en plus de personnes désirent ouvrir un compte bancaire en ligne (ouvrir un compte Hello Bank, ouvrir un compte bancaire Boursorama Banque ou encore un compte en ligne BforBank), on constate que l’inquiétude concernant la sécurité de ses informations bancaires est totalement justifiée.

Un simple algorithme

En effet, les chercheurs ont fait la démonstration qu'il était possible de pouvoir retrouver le code pin de la carte bleue utilisée sur un terminal de paiement ou un distributeur de billets à partir de l'application embarquée dans la plupart des montres connectées. Il faut dire que ce type d'appareils est encore récent, ce qui explique aussi que les chercheurs en sécurité informatique aient pu aussi facilement pénétrer dans le système des montres 2.0 afin de les pirater. Leur méthode consiste à créer un algorithme qui permet de deviner purement et simplement le code pin du porteur de la montre. Il y a également une faille au niveau du transfert des données entre un appareil et une montre connectée à travers la fonctionnalité bluetooth selon ces chercheurs, cette technologie étant assez peu utilisée par les consommateurs toutefois. Il faudra donc que les constructeurs arrivent à mettre en place des logiciels plus sécurisés afin de ne pas faire fuir la clientèle de peur de se faire pirater ses données.